Chemin de Navigation : Les Fleurs La POLLINISATION des PLANTES par les INSECTES
Annonce
  • DB function failed with error number 1064
    You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'TYPE=MyISAM' at line 1 SQL=CREATE TABLE IF NOT EXISTS uwxq_cdattachments (`id` INT(11) UNSIGNED NOT NULL AUTO_INCREMENT,`articleid` INT(11) UNSIGNED NOT NULL,`userid` INT(11) UNSIGNED NOT NULL,`file` VARCHAR(255) NOT NULL DEFAULT '',`title` VARCHAR(255) NOT NULL DEFAULT '',`desc` MEDIUMTEXT DEFAULT '',`type` VARCHAR(255) NOT NULL DEFAULT '',`size` INT(11) UNSIGNED NOT NULL DEFAULT 0,`access` INT(11) UNSIGNED NOT NULL DEFAULT 0,`password` VARCHAR(255) DEFAULT '',`published` INT(11) UNSIGNED NOT NULL DEFAULT 0,`created` DATETIME DEFAULT '0000-00-00 00:00:00',`modified` DATETIME DEFAULT '0000-00-00 00:00:00',`modifiedby` INT(11) DEFAULT 0,`downloaded` INT(11) DEFAULT 0, PRIMARY KEY (`id`)) TYPE=MyISAM;

La POLLINISATION des PLANTES par les INSECTES

Envoyer Imprimer PDF

DEFINITION :

La pollinisation correspond à l'échange de pollen entre deux fleurs différentes. Rappelons que le pollen, dit simplement, est l'élément mâle de la plante qui réuni avec le l'élément femelle de la fleur (l'ovule) fécondera celle ci pour donner le fruit ou la graine.

 

Le pollen est produit dans les fleurs (pour les plantes dites supérieures, les phanérogames - dont l'appareil de reproduction est extérieur et visible) au niveau des anthères, petits sacs portés par une longue tige le filet.

L'ovule est produit dans les ovaires, logés dans une cavité interne de la fleur, appelé le carpelle.

MODE de TRANSPORT du POLLEN:

Le pollen peut être transporté

  • Par le VENT : on parle alors de plantes anémogames (en générale chez les connifères tels que le pins, épicéas,… mais aussi le riz ,…) ces pollens anémophiles sont adaptés à leur mode de transport, lisses et légers, petits, produit en grand nombre pour palier à un échange aléatoire dans l'espace
  • Ø Le saviez vous : un pied de riz produit 75 millions de pollen, le chanvre textile plus de 500 millions).
  • Par les INSECTES : pour les plantes entomogames ; Les pollens entomophiles sont transportés de façon plus ciblée vers la fleur, et " économise " la plante qui en produit moins de quelques milliers à dizaine de milliers. Ces pollens entomophiles présentent souvent des moyens d'accrochage avec l'insecte (collant, aspérité adhérente,..)·
  • D'autres modes de pollinisations sont possibles tels que : par les ANIMAUX tels que les petits oiseaux que sont les COLIBRIS, des CHAUVES-SOURIS, VOIR des MOLLUSQUES, par l'EAU pour certaines plantes aquatiques.

 

Les PLANTES ATTRACTIVES pour les INSECTES :

selon la liste de J. LOUVEAUX dans "Les abeilles et leur élevage"

Pour assurer ces échanges de pollen entre fleurs, les plantes produisent à l'attention de ses transporteurs, des substances utiles qu'elles recherchent.

 

Des SUBSTANCES SUCRÉES des PLANTES MELLIFERES avec :

  • le NECTAR, produit par les nectaires, interne ou externes aux fleurs,
  • le MIELLAT produit par l'intermédiaire des PUCERONS

    >>Servant à SE NOURRIR (assure les mouvements et aux fonctions de l'organisme), permet de CONSTITUER des RESERVES pour l'HIVER en le TRANSFORMANT en MIEL

Des SUBSTANCES riches en PROTEINE des PLANTES POLINIFERES (coquelicot,

>> Servant à SE NOURRIR (fonctions de l'organisme, maintient des muscles…) et AU NOURRISSEMENT des larves et de la reine par sa transformation en GELEE ROYALE chez l'abeille, constituant des RESERVES en le stockant

D'AUTRES PRODUITS UTILES mais non liés à la pollinisation : tel que

  • La PROPOPOLIS, Résine végétale collante ( peupliers, marronniers,

    >>Servant chez l'abeille à consolider la bâtisse de cire, boucher des trous, désinfecter,…

  • Des MATERIAUX de CONSTRUCTION : D'origine Végétale avec les morceaux de bois (le liber) récolté par les guêpes

    >> Pour assurer son habitat de papier mâché.

  • ETC…

 

Les PLANTES ATTRACTIVES :

Sur les 4500 plantes connues de la flore " française " plus de 400 sont visités par les abeilles, plus par tous les autres insectes,…

Classé ici par FAMILLE (la systématique , la science qui classe les êtres vivants, regroupe les organismes par traits de ressemblances … en FAMILLE puis SOUS-FAMILLE puis GENRE puis ESPECES puis VARIETES)

 

Les RENONCULACÉES : le GENRE Aconit (Aconitum), GENRE Ancolie (Aquilegia) et le GENRE Dauphinelle (Delphinium) pollinisées par les bourdons et occasionnellement visitées par les abeilles si les bourdons ont percés la base de la fleur, la Clématite vigne-vierge (Clématis vitalba) et l'anémone sylvie (anemona nemorosa) visitées par les abeilles pour leur pollen, les espèces du genre Renoncule (Ranunculus), Populage (Calta), Trolle (Trollius)

 

Les BERBERIDACÉES : et l'Epine vinette (Berberis vulgaris)

 

Les PAPAVÉRACÉES : avec le genre Papaver ex : le Pavot coquelicot (Papaver rhaeas), le Pavot cultivé (Papaver somniferum)

 

Les CRUCIFERES : avec le radis ravenelle (Raphanus raphanistrum), la moutarde blanche (sinapsis arvensis) le chou potager (Brassica oleracera) le colza (Brassica napus), la Navette (Brassica rapa variété oleifera), la moutarde noire (Brassica nigra) le diplotaxis fausse roquette (Diploxis erucoides)

mais aussi : la julienne (herperis matronalis) la giroflée (Cherantus cheri, la Barbarée vulgaire (Barbarea vulgaris), l'alliaire officinalis 'Allaria officinalis), le cresson officinal (Nasp

 

Les CISTACEES (sans nectaires, fournissent du Pollen) avec le Ciste de Montpellier (Cistus albidus), le ciste cotonneux, le ciste crépu, le ciste à feuille de sauge, l'hélianthème vulgaire, l'hélianthème faux alysson …

Les RESÉDACÉES avec la réseda raiponce (Reseda ptyteuma) …

 

Les CARYOPHYLLACÉES dont le Silène enflé, la stellaire holostée

 

Les LINACÉES avec le lin usuel (Linum ussitasinum)

 

Les TILIACÉES avec le Tilleul à grande feuille, le tilleul sauvage, le tilleul argentée…

 

Les MALVACÉES avec le genre des mauves (Malva) avec la Mauve alcée (Malva alcea) la Mauve sauvage (Malva silvestris) et la Mauve à feuille rondes (Malva rotundifolia) ainsi que le genre des Lavatères (Lavatera) et des guimauves (Althaea)

 

GERANIACÉES avec le genre des Géranium et des Erodium

 

Les ACÉRACÉES avec l'erable faux-platane (Acer pseudoplatanus), l'érable platane (Acer platanoides), l'érable champêtre (Acer campestre) l'érable à feuille d'obier (Acer opulifolium), l'érable de Montpellier (Acer monspessulanum).

 

Les VITACÉES avec la vigne (Vitis vinifera)

 

Les HIPPOCASTANACÉES avec le genre des marronniers d'Inde (Aesculus) dont l'Aesculus hippocastanum).

 

Les BASALMINACÉES avec l'impatience (Impatiens noli-tangere) …

 

Les AURANTIACÉES avec le genre des citronniers tel que le Citronnier vulgaire (Citrus vulgaris), l'oranger (Citrus aurantium), le Citronnier limonier (Citrus limonium), le Cédratier (citrus medica) …

 

 

Les RHAMNACÉES comme la Bourdaine (Rhamnus frangula) …

 

Les TEREBINTHACÉES dont le Sumac fustet (Rhus cotinus) ..

 

Les PAPILIONACÉES le groupe des AJONCS dont : l'Ajonc d'Europe (Ulex europaeus), l'ajonc à petites fleurs (Ulex parviflorus), l'Ajonc nain (Ulex nanus), le Calycotome épineux (Calycotome spinosa), le Sarothamne à balais (Sarothamnus scoparius) le Cytise aubour (cytisus laburnum) / le genre des genêts (Genista); / le groupe des LUZERNES dont la Luzerne cultivée (Medicago sativa), la luzerne lupuline (Medicago lupulina), la Luzerne naine (Medicago minima), la luzerne tachetée (Medicago maculata)… / le groupe des trèfles avec le trèfle rampant (Trifolium repens), le trèfle des près (Trifolium pratense), le Trèfle des champs (Trifolium campestre), le Trèfles porte-fraises (Trifolium fragiferum), le trèfle renversé (Trifolium resupinatum), le Trèfle des Alpes (Trifolium alpinum), les trèfles incarnat (Trifolium incarnatum), le trèfle des champs2 (Trifollium arvense), le trèfle des montagnes (Trifollium montanum).… ; le Mélilot officinal (Melilotus officinalis) / le Groupe des lotiers, dont les lotiers corniculé 'Lotus corniculatus), le lotier d'Allioni (Lotus allionii), le lotier des marais (Lotus uliginosus)/ les Doronicium avec le doronycium à cinq feuilles / le groupe des ROBINNIER avec le robinier faux-acacia comunément appelé l'acacia (Robinia pseudoacacia) le Galega officinale (Galega officinalis), la Réglisse glabre (Cyrrhiza glabra), la psoralée bitumeuse (Psoralea bitumosa)/ le groupe des VESCES dont la vesce fève (Vicia faba), la vesce cultivée (Vicia sativa), la Vesce cracca (Vicia cracca), la Vesce des haies (Vicia sepium), le pois commun ( Pisum sativum) / le groupe des GESSE dont la Gesse des près (Lathyrus pratensis), la Gesse sauvage (Lathyrus silvestris) / le groupe des SAINFOIN avec le Sainfoin cultivée (Onobrychis sativa), ainsi que l' Onobrychis saxatilis et caput-galli, le Sainfoin d'Espagne, l'hedysarum obscure (Hedisarum obscurum), l'Hippocrépis à toupet (Hippocrepis comosa) / certaines du genre genre des ornithropes et des coronilles

 

Les CESALPINACÉES, avec l'arbre de Judée (Cercis silicastrum), le Caroubier (Ceratonia siliqua) le Févier à trois épines (Gleditchia triacanthos).

 

Les ROSACÉES, dont les fruitiers cultiver tels que l'amandier (Amygdalus comunis), le pêcher (Prunus persica, les cerisiers (Prunus avium et prunus cerasus), le prunier (Prunus domestique, l'abricotier (Armeniaca vulgaris) le Néflier (Mespilus germanica) le Cognassier (Cydonia vulgaris), le poirier (Pirus cydonia), le pommier (Malus communis.

Mas aussi sauvage et le cerisier putiet (Cerasus padus), le prunier épineux (Prunus cerasus), l'aubépine (Crataegus oxyacantha, l'alisier torminal (Aria torminalis), le sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia), le sorbier domestique (Sorbus domestica)

Le genre de la ronce (Rubus) avec le framboisier (Rubus idaeus, la ronce (Rubus fructicosus) / mais aussi la spirée filipendule (Spiraea filipendula, la Spirée ulmaire (Spiraea ulmaria),la benoîte commune (Geum urbanum), le genre des Potentille (Potentilla), le fraisier (Fragaria vesca)

 

Les ONAGRACÉES, dont le genre Epilobe (Epilobium) et l'épilobe en épi ( Epilobium spicatum), l'épilobe à feuilles de Romarin (Epilobium rosmrinifolium) et l'Epilobe hirsutum

 

Les LYTHRACÉES avec le Slicaire (Lythrum salicaria).

 

Les CRASSULACÉES avec le genre des Orpins (Sedum) dont le S. telephium, S acre, S. reflexum.

 

Les GROSSULARIACÉES dont le genre des groseilliers (Ribes) tel que le Groseiller à maquereaux (Ribes uva-crispa), le Groseillier rouge (Ribes rubrum), le Cassis (Ribes nigrum) …

 

Les OMBELLIFÉRES dont la carotte (Daucus carota), la Berce spondyle (Heraclum spondylium), la grande astrance (Astrantia major), mais aussi le genre des Panicault (Eryngium), le genre du persil sauvage (Chaerophyllum), le genre le Panais (Pastinaca)

 

Les ARALIACÉES avec le Lierre (Hedera helix)

 

Les CORNACÉES dont le Cornouiller mâle (Cornus mas) et le Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea)

 

Les LORANTHACÉES, avec le gui blanc (Viscum album)

 

Les CAPRIFOLIACÉES dont le sureau yèble (Sambucus ebulus), le sureau noire (Sambucus nigra)

 

Les DISPACÉES et le Cardères sylvestre (Dispacus silvestris), le Knautia des champs (Knautia arvensis), la scabieuse des bois (Scabiosa sucisa)

 

Les COMPOSÉES et la Sous famille des COYMBIFERES dont le Tussilage (Tussilago farfara) et le genre des Petasites, des Adenostyle, des Eupatorium,… ainsi que le Groupe des SOLIDAGE et la verge d'or (Solidage virga-aurea) le genre des Asters, le genre des paquerettes (Bellis perennis), le genre des sénéçons (Senecio) et des Tanasie (Tanacetum), et bien sur les tourneslos (Helianthus annuus), le genre des inules (Inula) tel que I . conyza, I. viscosa, et I. dysentrica./

La Sous-Famille des TUBULIFLORES) dont les genres Galactites, Silybum dont le chardon marie (silybum marianum), le genre Cynaria comme l'artichaut (Cynaria scolymus), le genre centaurée ( Centaurea) avec le Centaurée du soltice (centaurea solstitialis), le centaurée jacée (Centarea jacea), le bleuet (Centaurea cyanus), la bardane (Arctium lappa) ; ainsi que les genres des Cirses (Circium) et le genre des chardon (Carduus) / la Sous-Famille des LIGULIFLORES et le genre Hypochoreis avec la porcelle enracinée (hypochoeris radicata), le genre Thrincia comme la thrincie hérissé ( Thrincia hirta), le genre Leontodon comme le Léontodon d'automne (Leontodon automnalis), le genre picris tel le picris fausse-épervière (Picris hieracioides), le genre Schoncus comme le laiteron des champs (Sonchus arvensis), le genre Crepis comme le Crépis bisannuel (Crepis biennis), et le genre Heriacum tel l'épervière piloselle (Hieracum pilosella).

En n'oubliant pas le Pissenlit (Taraxacum den leonis)

 

Les CAMPANULACÉES dont le genre des campanules dont le campanule raiponce (Campanula rapunculoides), la campanule à feuille ronde (Campanula rotundifolia) / le genre Jasione comme le jasione des montagne (Jasiona montana).

 

Les VACCINIACÉES avec le genre des airelles (Vaccinium) dont l'airelle vigne du Mont Ida (Vaccinium vitis-idae), l'airelle myrtille (V. myrtillus)

 

Les ÉRICACÉES dont le genre arbustus avec l'arbousier (Arbutus unedo), le genre des rhododendron tel que R. ferrugineum et R. hirsutum.

Le genre des bruyère Erica dont la bruyère cendrée (Erica cinerea), la bruyère ciliée (Ericaciliarix), la bruyère à 4 angles (E ? Tétralis), la bruyère arborescente (E. arborea), la bruyère vagabonde (E. vagans), la bruyère multiflore (E. Multiflora)/ le genre Callune avec la Bruyère callune (Calluna vulgaris)

 

Les PRIMULACÉES avec la primevère farineuse (Primula farinosa)

 

Les OLÉACÉES avec le genre des oliviers (Olea) dont l'olivier d'Europe (Olea europaea)/ le genre des Ligustrum, dont le troène vulgaire (Ligustrum vulgare)

 

Les HYDROPHYLLACÉES dont la phacélie (Phacelia tanacetifolia)

 

Les BORRAGINACÉES tel que le melinet majeur (Cerinthe major), la bourrache officinale (Borrago officinalis), la grnade consoude ( Symphytum officinalis), la buglose d'Italie (Anchusa italica), la buglosse officinale (Anchusa officinalis), la cynoglosse rayée (Cynoglossum pictum), la cynoglosse officinale ( Cynoglossum officinalis), la pulmonaire (Pulmonaria officinalis) / le genre echium dont la vipérine vulgaire (Echium vulgare), la vipérine faux-plantain (Echium plantagineum), / le genre des Myosotis

 

Les SOLANACÉES avec le genre des Lyciets dont le Lyciet de Barbarie (lycium barbatum)

 

Les VERBASCÉE, dont le genre des bouillon blanc (Verbascum) dont le molène thapsus (Vesbascum thapsus), le molène faux-phlomis( Verbascum phlomoides)

 

Les SCROFLARIACÉES dont la digitale pourpre (Digitalus purpurea), l'euphraise officinale (Euphrasia officinalis), l'Euphraise rouge (Odontites rubra), le rinanthe tête de coq (Rinanthus crista-galli), le mélampyre (Melampyrum), les genre des scrofulaires (Scrofularia), le genre Antirrhinum, le genre des linaires (Linaria) le genres des véroniques (Veronica)

 

Les LABIÉES dont le genre des lavandes (Lavandula) dont la lavande stéchas (Lavandula stoechas), la lavande commune (Lavandula spica), la lavande à larges feuilles (Lavandula latifolia) / le genre des menthe dont la menthe pouliot (Mentha pulegium), la menthe des champs (Mentha arvensis), la menthe aquatique (M. aquatica), la menthe à feuille rondes (M ? Rotundifolia) ; la menthe sylvestre (M. silvestris), le Lycopode d'Europe (Lycopus europaeus), l'origan (Origanum vulgare), le genre des thms (Thymus) avec le thym commun (Thymus vulgare), et le serpolet (Thymus serpillum), lhysope officinale (Hysopus officinalis), la sarriette des jardins (satureia hortensis), la sariette des montagnes (Satureia montana), le calament officinale (Calamintha officinalis), la mélisse officinale (Melissa officinalis), le romarin (Rosmarinus officinalis), le genre des Sauge (Salvia) dont l'officinal (Salvia officinalis), la sauge sclarée (Salvia sclarea), la sauge glutineuse (Salvia glutinosa), la sauge des près (Salvia pratensis), le gléchom faaux-lierre (Glechoma hederacea), le lamier pourpre (Lamium purpureum) le lamier amplexicaule (Lamium amplexicaule) et le Galeopsis ladanum.

Le genre des épiares (Stachys), avec l'épiaire droit (Stachys recta), l'épiaire annuel (Stachys annua) l'épiare des marais (Stachys palustris).

La benoîte officinale (benotica officinalis), la ballote fétide (Ballota foetida), la brunelle vulgaire (Brunella vulgaris), la bugle rampante (Ajuga reptens)/ le genre des germandrée (Teucrium) avec la germandrée scorodoine (Teucrium scorodonia), le germndrée petit-chêne (Teucrium chamaedrys), ainsi que le T polium, T. aureum et Tmontanum.

 

Les PLANTAGINACÉES

 

Les POLYGONACÉES

 

Les BUXACÉES

 

Les ULMACÉES

 

Les FAGACÉES

 

Les SALICACÉES

 

Les BETULACÉES

 

Les LILIACÉES

 

Les IRIDACÉES

 

Les CYPÉRACÉES

 

Les GRAMINÉES

 

Les CONNIFERES et le MIELLAT

Partager l'article

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires, veuillez vous inscrire au site.

Centre d'assistance

Pour toutes informations :

  • Tel: (+212) 661342494
  • Fix: (+212) 524347349
  • Email: [email protected]
  • Website:www.TargaRuche.com

Actualités

La Lettre de l'Apiculteur :
Inscrivez vous à notre Newsletter et Recevez toutes nouvelles offres.
Idées Recettes au Miel :
Quelques idées des recettes réaliser à base du Miel...