Chemin de Navigation : Les Abeilles

Les Abeilles

Les MALADIES et "ENNEMIS" des ABEILLES

Envoyer Imprimer PDF

Privilégier la prévention des maladies aux traitements.

La prévention a pour objectif de limiter les maladies; les maladies sont donc malgré toutes les précautions prises, possibles: sachez donc mieux reconnaître les maladies pour mieux les soigner (rapidement) et éviter la dispersion d'une ruche à l'autre.

A/ POPULATIONS D'ABEILLES TOUCHEES PAR MALADIE :

COUVAIN ADULTES COUVAIN et ADULTES

Loque américaine *

Acariose *

Varroase *

Loque Européenne *

Nosémose *

Intoxication

Mycose ou ascosphérose

Amibiase

Mycose (aspergillose)

Couvain sarcciforme

Septicémie

Rickettiose

couvain refroidi

Maladie noire (ou paralysie chronique)

-
-

Diarrhée

-
-

Myase

-

* : maladies soumises à déclaration (réglementation française) pour son caractère contagieux.

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:26

CLASSIFICATION

Envoyer Imprimer PDF

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:26

Les ACTEURS de la RUCHE

Envoyer Imprimer PDF

L'Apis mellifera ( selon la classification binomiale de Linné, du genre Apis en n'oubliant pas la première lettre en majuscule et mellifera pour l'espèce, tout en minuscule) correspond à l'Abeille sociale utilisée par les apiculteurs dans les ruches. Les abeilles se regroupent autour de la reine, dans une population encore appelée colonie et dont la taille varie en fonction des saisons, allant d'une dizaine de milliers d'individus lors de l'hivernage, jusqu'à 50 000 à 60 000 individus en pleine saison (voir exceptionnellement pour les colonies fortes à 100 000). Cette fourchette large, est étroitement dépendant des ressources trophiques (alimentaires) du milieu et de la vigueur de la colonie (âge de la reine, race).

Chaque colonie présente trois catégories différentes d'abeilles :

La REINE

La reine, "organe" vital de la colonie, assure la ponte et ainsi, le renouvellement de la population. Elle est unique (mais une même colonie peut parfois, dans certain cas présenter plusieurs reines, temporairement : comme par exemple, lors de l'essaimage, période où la colonie se divise).

Signes distinctifs visuels:

  • par son abdomen de grande taille, long et large ( lié à sa fonction de reproduction, à son régime riche en gelée royale mais aussi en fonction de la race).
  • Ses ailes ont une taille inférieure à la longueur de son abdomen.

** La reine est fécondée une seule fois dans sa vie, à l'extérieure de la ruche ( plusieurs géniteurs mâles assurent la fécondation en vol à une hauteur allant de 6 à 20 mètres) Un organe interne appelée "spermathèque" , stockent des millions de spermatozoïdes (de "30 à 50" millions) pour toute la durée de sa vie.

** La reine pond en continu avec des "pauses" hivernales (l'hiver sa ponte est fortement réduite voire nulle); selon les ouvrages, elle pourrait pondre jusqu'à 3000 œufs par jour, équivalent à plus d'une fois sa propre masse corporelle chaque jour et à un rythme d'environ un oeuf toutes les 30 secondes.

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:25

ANATOMIE

Envoyer Imprimer PDF

 

SYSTÈME EXTÉRIEUR

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:25

DEVELOPPEMENT de la COLONIE

Envoyer Imprimer PDF

DEUX ORIGINES des DIFFERENTES CATEGORIES D'ABEILLES: le DETERMINISME GENETIQUE et TROPHIQUE (Alimentaire)

*** La reine pond au fur et à mesure de sa progression sur la bâtisse de cire, elle inspecte d'abord la tête la première, dans l'alvéole, puis se retourne plonge son abdomen dans le fond de l'alvéole et pond un seul œuf.

*** Elle pond un oeuf mâle ou un oeuf femelle ; ceci est lié à l'état l'haploïde ou diploïde des œufs.

*** Pour mieux comprendre ce phénomène, prenons l'exemple de l'Homme ; il "reçoit" des informations génétiques (informations qui permettent le développement et le fonctionnement d'un organisme, dans un milieu donné) de la mère et du père par la réunion d'une série d'informations génétiques provenant de chacun d'entre eux. Il s'agit de la réunion d'un spermatozoïde et d'un ovule ; chacun porte une seule série d'informations; cet état est dit haploïde. Les deux informations réunies, forment un embryon (ou œuf ) portant deux séries d'informations ; c'est l'état diploïde.

*** Dans le cas des abeilles la reine présente une spermathèque, remplie lors de la fécondation unique de spermatozoïdes ;

1°) la réunion d'un spermatozoïde et d'un ovule de la reine, est nécessaire pour former une femelle.

 

Les abeilles présentent un autre mode de reproduction différent de la notre, appelé: parthénogenèse.

2°) la reine est capable de former un individu à partir d'un unique ovule, pour former alors un mâle. (ainsi, assez étrangement, le mâle a une origine uniquement maternelle).

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:25

Centre d'assistance

Pour toutes informations :

  • Tel: (+212) 661342494
  • Fix: (+212) 524347349
  • Email: [email protected]
  • Website:www.TargaRuche.com

Actualités

La Lettre de l'Apiculteur :
Inscrivez vous à notre Newsletter et Recevez toutes nouvelles offres.
Idées Recettes au Miel :
Quelques idées des recettes réaliser à base du Miel...