Chemin de Navigation : L'Apiculture

L'Apiculture

LE RUCHER

Envoyer Imprimer PDF

DÉFINITION :

>> Le rucher, est un regroupement de ruches placées à un même endroit.

>> Les ruches qui sont maintenues toute l'année au même endroit, appartiennent à l'apiculture sédentaire.

>> Lorsque les ruches sont déplacées au cours de l'année de production, d'un endroit à l'autre, à la recherche des meilleures flores, on parle alors d'apiculture de transhumance ; ces ruches déplacées sont dites pastorales.


Pour se DÉPLACER dans un RUCHER

  • Eviter le parfum ( les odeurs d'alcool les irritent) ou des odeurs fortes inhabituelles
  • Porter des vêtements clairs.
  • Utiliser au minimum un voile et un chapeau :pour être maître du rucher en cas d'effervescence.
  • Manipuler avec des mouvements "lents" et précis.
  • Eviter les vêtements en laine (chaussettes, pulls,...) dans lesquels les abeilles pourraient s'agripper.
  • Etc …

 

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:23

Le MATERIEL APICOLE

Envoyer Imprimer PDF

***Cette liste est loin de représenter tout le matériel apicole, mais le matériel et les outils les plus fréquemment utilisés.

 

Le PETIT MATERIEL :

L'ENFUMOIR

L'apiculture l'utilise modérément mais utilement pour avertir de sa venue dans la ruche par deux trois coups de fumée au trou de vol et ceci, pour orienter la colonie, pour maîtriser un début de pillage ou éloigner des abeilles ayant trop de zèle de défense.

(en construction: comment agit la fumée sur les abeilles).


Le LEVE CADRES




Outil permettant de faire levier pour ouvrir la ruche et enlever le couvre-cadres ou bien les cadres soudés aux parois par la propolis et les gâteaux de cire.

Permet aussi de gratter les morceaux de cire ou de propolis, au-dessus des cadres.


Le VOILE et le CHAPEAU



Utile pour éviter que les abeilles s'emmêlent dans les cheveux et piquent. L'apiculteur doit être "maître" de son rucher, en toute circonstance, car si un emballement survenait (tel que le pillage*), il doit le contenir au plus vite ceci, pour rester en bon terme avec ces voisins. Cette protection facilitant cette opération. De plus, le venin d'abeille attirant les autres "copines", cette intervention grâce au voile se trouve alors moins douloureuse.

La VAREUSE



Tenue protégeant la tête, le visage et les bras; parfois certains modèles intègrent des gants cousus.

S'enfile comme un tee-shirt, ou comporte pour les modèles plus sophistiqués des fermetures à glissière.

Conseil: pour un meilleur confort ne pas hésiter à choisir un modèle ample; Je prèfère le modèle sans gants, ne les utilisant qu'occasionnellement

les GANTS



Utilisés lors de l'ouverture de la ruche.

j'ai appris pour ma part à travailler sans gants (sauf lors des récoltes). On ressent mieux l'âme intérieure de la ruche et ses humeurs car même si cette opération est réalisée dans les meilleures conditions, c'est la ruche qui décide et accepte notre présence. Sans gants, les premières piqûres sont des avertissements à ne pas poursuivre. Avec des gants , on ne s'en rendrait compte que trop tardivement et rétablir alors le calme serait plus difficile.

(pour les personnes ayant des réactions plus fortes les gants sont alors recommandés).

La BROSSE



Permet à l'apiculteur lors de la récolte de "débarrasser" les abeilles des cadres de miel à récolter.

La brosse irritant l'abeille, certains apiculteurs préférant l'usage des chasses abeilles.

Le NOURISSEUR

-

Réservoir de nourriture (sous forme de sirop liquide) placé au-dessus des cadres .

Certains modèles sont des cadres nourrisseurs introduits directement dans la ruche.

Technique apicole: le nourrissage


Le CHASSE ABEILLES



-

Placé entre le corps* et les hausses* sur un plateau en bois, en matière plastique, le chasse-abeilles est utilisé pour permettre une récolte facilitée sans l'usage de fumée altérant le goût du miel ou de brosse irritant les abeilles. Les abeilles arrivent à passer dans un sens mais pas dans l'autre, la hausse se vide des abeillles présentes, progressivement.


GRILLE à REINE

-

Grille en plastique ou en métal, dont les mailles permettent le passage des ouvrières mais pas de la reine fécondée.

Il sert à séparer la reine pour sa capture soit pour le marquage soit pour son remplacement (le remérage,Techniques Apicoles)

COUTEAU à DESOPERCULER

-

Couteau en biseau servant à couper les bouchons de cires (les opercules) pour libérer le miel des alvéoles, lors de la récolte.

 

BURETTE A CIRE

Burette en laiton qui sert à fondre la cire et à celler les feuilles sur les bords dans leurs cadres


Le GROS MATERIEL :



 

Une RUCHE

Ruche à cadre constituée d'un corps (où la colonie se développe) d'une hausse en position supérieure (où les abeilles stocke le miel de la récolte) d'un toit chalet (plat en pente) d'un fond (plein, grillagé,..)


 

L'EXTRACTEUR

Grosse cuve, contenant les cadres et sur le côté, une manivelle permettant par rotations (sysème mannuel ou motorisé), du support intérieur,d'extraire par centrifugation, le miel;


 

 

Le MATURATEUR

 




Cuve permettant, après extraction, de laisser reposer le miel qui alors décante. Les particules fines de cire et les débris remontent alors en surface. Un robinet en position basse permet de laisser s'écouler le miel, au minimum, 24 à 48 heures après.

Conseil : plus long est le "repos", plus efficace est la purification par décantation ; mais on prendra soin de placer cette cuve dans un endroit sec pour éviter la fermentation


Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:24

RUCHE, la Maison des Abeilles...

Envoyer Imprimer PDF

INTRODUCTION

>> Définie simplement, la ruche est un abri pour les abeilles mis à la disposition par l'apiculteur : il permet aux colonies d'abeilles de se développer (croître, se multiplier, pour se maintenir d'une année sur l'autre)

>> Antérieurement on utilisait de simple caisse, des boîtes, des récipients, des troncs évidés,....

>> Aujourd'hui, la ruche est plus élaborée : elle est constituée en France par l'assemblage de panneaux de bois de 24 mm. d'épaisseur (en pin, en sapin,…) dont les parois réunies forment le corps de ruche ; leurs dimensions sont standardisées. Ce corps repose sur un fond (plein ou dit aéré par une partie grillagée), fermé au-dessus, par une planche appelée couvre-cadres. Sur ce dernier s'emboîte un toit (bois recouvert d'une tôle métallique); des éléments amovibles, moins haut que le corps et appelés hausses, conçus avec le même matériau que le corps, se superposent pour contenir le miel que récoltera l'apiculteur.

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:23

Le Calendrier Apicole

Envoyer Imprimer PDF



La VISITE de PRINTEMPS

 

>> Effectuée par une belle journée ensoleillée et à une bonne température (>14°c à l'ombre) en l'absence de vent fort, ce que parfois le mois de mars permet, l'apiculteur ouvre pour la première fois ses ruches, après la dure épreuve de l'hiver pour les abeilles.

>> Son but : évaluer le contenu de la ruche; cette première étape apicole est plus souvent effectuée en avril.

>> Conseil : elle doit être effectuée le plus tôt possible et dès la première belle journée présente. Deux raisons à cela : agir au plus vite en cas de problème et profiter du climat favorable car celui ci ne sera pas forcément favorable dans les jours qui suivent.

Cette visite essentielle a pour objectif de :

1) vérifier la présence d'une reine par la présence du couvain.

2) vérifier que la colonie est saine : absence de maladie.

3) l'absence, contrairement au début d'hiver, d'une trop grande quantité de nourriture, afin de permettre à la reine, de pondre et d'éviter que l'essaim enclenche par manque de place, un processus d'essaimage (transférer les cadres des ruches fortes vers les ruches plus faibles, bien sûr, uniquement entre ruches saines).

4) déterminer la force de la colonie, et stimuler si nécessaire la ponte par l'apport d'un sirop stimulant 50/50 (modérément - pour éviter de se retrouver dans les hausses, si la température est suffisante et bien avant la pose de la première hausse : 2 semaines)

5) nettoyer et désinfecter le fond de ruche (chalumeau, eau de javel)

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:25

Les produits de la ruche (LE MIEL)

Envoyer Imprimer PDF

DEFINITION :

"... denrée alimentaire produite par les abeilles mellifiques à partir de nectar des fleurs ou des sécrétions provenant des parties vivantes de plantes ou se trouvant sur elles, quelles butinent, transforment, combinent avec des matières spécifiques propres, emmagasinent et laissent mûrir dans les rayons de la ruche. Cette denrée alimentaire peut être fluide, épaisse ou cristallisée."

D'autres définitions proches ont été établies: dans le Codex alimentarius, dans le Projet de norme internationale pour le miel" (voir la fiche OPIDA)

ASPECTS DIFFERENTS :

 

Le miel se présente sous diverses formes

  • liquide,
  • crémeux
  • cristallisé

De couleurs différentes

Mise à jour le Vendredi, 23 Mars 2012 02:24

Centre d'assistance

Pour toutes informations :

  • Tel: (+212) 661342494
  • Fix: (+212) 524347349
  • Email: [email protected]
  • Website:www.TargaRuche.com

Actualités

La Lettre de l'Apiculteur :
Inscrivez vous à notre Newsletter et Recevez toutes nouvelles offres.
Idées Recettes au Miel :
Quelques idées des recettes réaliser à base du Miel...